pictACTUALITES pictAGENDA pictPHOTOTHEQUE pictCONTACTS

VIE MUNICIPALE

Accueil > Vie municipale : L'action municipale


L'action municipale


Sommaire

Ci-dessous les plus grandes réalisations, en commençant par les plus récentes : extension de la maternelle, réhabilitation de la Maison du Chéret, aménagement du centre-bourg, etc., jusqu'à la construction de l'espace culturel La Forge et du boulodrome en 2006/2007.

Pour les autres investissements, les travaux d'entretien, les interventions au jour le jour qui participent grandement à la qualité de vie, merci de vous reporter à la rubrique Actualités.


 

 

Pour la sécurité des riverains !


Un giratoire et trois plateaux.

Le problème est toujours le même : des véhicules en transit qui roulent trop vite et qui mettent en danger des riverains excédés.
Après la rue de la Bonneterie et du Maréchal Leclerc dans la zone des écoles, c’est la route de Langoiran qui a été traitée :
- plateaux surélevés pour casser la vitesse rue de l’Hospital, route de la Palue et route de Rapin au niveau du lotissement du Pommier doux,
- mini-giratoire au carrefour rue de l’Hospital, routes de Mathas et de la Palue.
Coût de l’opération : 118 241€ avec une subvention du Conseil Général (FDAEC) de 16 313€.

 

 

Agrandissement de la maternelle (2)


De nouveaux sanitaires et un deuxième hall

Après la construction d’une nouvelle classe avec son dortoir et d'un hall (lire ce-dessous) l'extension de lla maternelle se poursuit avec la construction de nouveaux sanitaires et d’un deuxième hall représentant une surface de 50 m2.
Cette deuxième construction est rigoureusement symétrique de la première afin que l’ensemble soit cohérent et esthétique.
Les travaux ont commencé fin 2013
Coût, hors frais annexes (architecte, organismes de contrôle, assurances) : 78 702€ pour lesquels une première subvention a déjà été obtenue dans le cadre de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) pour 28 893€.

 

 

Côté sports...


Tennis et stade

Le court de tennis du centre a été refait à neuf.
Un travail de fond : trous de 30 mm tous les mètres dans les dalles existantes pour la porosité, couche de gravillons pour le drainage et l’isolation, revêtement mastercourt de 9 cm, plus coloration, marquage, poteaux et filet.
On en a profité pour remplacer sur un côté le grillage en mauvais état.
Ultime amélioration au mois d'octobre : l'éclairage par 4 mats et 12 lampes.
Au stade Mansenqual le grillage a commencé a être remplacé. Première tranche : côté bois. Deux autres tranches sont prévues en 2014.
Lors de sa réunion du 17 décembre 2013, le conseil municipal a décidé la construction d'un court couvert de tennis au stade Mansenqual

 

 

La tempête Klaus avait failli la détruire...


Restaurée, la Maison du Chéret est de nouveau ouverte

L'immeuble du Chéret a failli disparaître vu la gravité des dégâts causés par la Tempête Klaus. L'école de musique avait dû déménager. Elle a repris à la rentrée de septembre 2013 le chemin de ce qui est devenu la Maison des Associations.
Entièrement rénové et modernisé, intérieur-extérieur, ce bâtiment du XVIIIème siècle accueille désormais non seulement l'école de musique mais aussi l'atelier danse et la gymnastique volontaire. Ils occupent le 1er étage.
Une salle est réservée, au rez-de-chaussée, à d'autres associations. Trois bureaux recevront leur mobilier début décembre. Mais la Maison des Associations est aussi une Maison du Tourisme puisque l'office de tourisme a quitté l'hôtel des ventes pour emménager dans ses nouveaux locaux fin juin.
La cave est en cours d'installation pour y accueillir les viticulteurs de Portets qui auront à leur disposition une vinothèque pour mettre en valeur auprès des touristes leur excellent vin. Reste la mise en oeuvre de la scénographie à laquelle travaille Eric Le Collen, un professionnel de très grande renommée. Il s'agit de la réalisation d'un film et de l'installation d'une table tactile mettant en valeur les atouts du territoire.
Fortement subventionnés par l'Europe et la Région, ce qui prouve la pertinence du projet, cette scénographie permettra de faire de Portets une tête de pont, une porte (et un port) d'entrée de tout un territoire touristique.
Le tourisme, et en particulier l'oenotourisme, sont un enjeu fondamental dans le développement économique du territoire. Le nouvel office de tourisme gagnera une attractivité qui en fera l'outil incontournable de ce développement
Photos :
en haut : le parvis pavé est terminé. Il met en valeur la façade et son bel escalier.
en bas : côté rue de la Liberté, l'entrée des associations.

 

 

Agrandissement de la maternelle (1)


La classe et son couloir ont accueilli les enfants à la rentrée

Une nouvelle classe vient d’être construite à l'école maternelle, avec dortoir et hall d’entrée.
Elle donne côté Mairie et s'ouvre sur une des entrées du Parc du Chéret ainsi que sur le court de tennis qui a été complètement refait à neuf.
C'est par là que se fait désormais l'entrée de la maternelle, ce qui est pratique vu la proximité immédiate du parking de la Mairie et l'arrivée des chemins qui traversent le Parc du Chéret en provenance du parking devant la crèche ou au pied de la salle polyvalente.
Du coup, l’ancienne entrée rue Leclerc a pu être transformée et agrandie en salle des maîtres avec porte vitrée pour la luminosité.
A noter que de nouveaux sanitaires avec un deuxième couloir d'entrée sont programmés.
Photo : lors de la rentrée de septembre 2013, parents et enfants vont découvrir l'agrandissement...

 

 

Les travaux de la CAB sont terminés


Un parc, des jeux : un poumon au coeur du bourg !

Les travaux sont achevés ! Avec la réalisation du parking de la salle polyvalente, du parvis de la Maison des Associations (côté rue de la Bonneterie) et la réfection des façades de cet immeuble, c'est la fin des travaux de la Convention d'Aménagement de Bourg qui ont commencé par la rue de la Bonneterie fin 2010. La boucle est ainsi bouclée.
Le « vague terrain » à l’air abandonné entre les écoles, la crèche, la Maison des Associations et la salle polyvalente, s'est transformé en un bel espace arboré qui n'a plus qu'à pousser au fil des ans pour s'étoffer…
Même en zone rurale, même au coeur des vignes, il est important d’avoir un poumon vert près des écoles. D’autant que les deux belles aires de jeux pour les enfants, à partir de deux/quatre ans, permettent de goûter aux joies de la famille.Dès cet été, le parc a résonné des cris heureux des enfants tandis que les adultes s’y détendaient dans le calme en profitant de la poésie des allées, sinueuses comme les pensées qu’on laisse vagabonder...
La dernière tranche des travaux menés dans le cadre de la Convention d’Aménagement de Bourg signée avec le Conseil Général concernait donc le parking de la salle polyvalente, la réfection des façades de la Maison des Associations et le réaménagement de son parvis.
Ils sont eux aussi terminés. Ils mettent la note finale à un centre bourg complètement réaménagé pour la sécurité des Portésiens et l'embellisssement du cadre de vie.
A noter que le programme de vidéoprotection a été complété par trois caméras, une à la Mairie et deux au Parc du Chéret.

 

 

Agrandissement de l'école maternelle en 2012


Une classe, un dortoir...

Les travaux d’extension de l’école maternelle vont démarrer début février 2012, en lien avec le chantier de la place de la Mairie (Convention d'Aménagement de Bourg).
Elle comprend la construction d’une classe (63m2), d’un dortoir (42m2) et de sanitaires (30m2).
L’entrée est réaménagée pour créer un espace de rangement.
Ces travaux d’extension sont rendus nécessaires par les prévisions d’effectifs avec l’arrivée de jeunes couples à Portets.

 

 

Convention d'Aménagement de Bourg : 2012 Acte 2


Autour de la mairie...

La métamorphose du centre-bourg se poursuit après les travaux de la rue de la Bonneterie et de la rue du Maréchal Leclerc.
En 2012, il s’agit de terminer la rue du Maréchal Leclerc et d’aménager le parking écoles/mairie ainsi que la Grand’Rue devant la Mairie et le parking.
Le chantier démarre début 2012 pour une durée de 17 semaines ce qui nécessite un plan de déviation puisque la rue du Maréchal Leclerc sera coupée ainsi que la Grand’Rue à hauteur de la Mairie et du parking. Les riverains concernés par ces restrictions de circulation seront conviés à une réunion de concertation afin que le plan mis en oeuvre convienne au plus grand nombre. Ces travaux vont forcément bousculer leurs habitudes. Le Conseil municipal s’en excuse à l’avance et compte sur leur compréhension. C’est un « mal » ponctuel pour un grand bien durable. Comme les aménagements précédents, le but des travaux est de rendre le secteur de la Mairie plus sûr et plus convivial.
Côté sécurité, rétrécissement de la rue du Maréchal Leclerc et stationnement en épis dans la continuité de ce qui a été fait, grand plateau surélevé englobant les deux côtés sur rue du parking et la mairie jusqu’à la rue Deleyre. Le parking réaménagé et les emplacements rationalisés offrent 36 places.
Côté convivialité, ce sont les plantations, le jeu des pavés de granit gris et pavés de calcaire ainsi que le béton désactivé.
Un grand Merci au Conseil Général qui contribue au financement de ce chantier à travers la Convention d’Aménagement de Bourg ainsi qu’à la Communauté de Communes du Canton de Podensac.

 

 

Une Maison des Associations en 2012


La réhabilitation de l'immeuble du Chéret est programmée

Autre grand chantier de 2012, la réhabilitation de l’immeuble du Chéret qui abritait l’école de musique La Clé des Vignes. La tempête Klaus a rendu ce bâtiment inutilisable en 2009, une lourde cheminée de pierre étant tombée à travers la toiture.
Les travaux vont métamorphoser l’immeuble en Maison des Associations.
Le Premier étage accueillera l’école de musique mais aussi - et c’est la nouveauté - l’école de danse de la compagnie Arlette Plault (actuellement salle du Temps libre) et la gymnastique volontaire (actuellement à la salle polyvalente).
Au rez-de-chaussée, on trouvera l’Office de Tourisme et des salles réservées aux associations.
Quant à la cave, elle sera réhabilitée pour accueillir la vinothèque de l’Office dans le cadre du développement de l’oenotourisme, un enjeu capital dans la « capitale » des Graves.
L’utilisation de l’immeuble du Chéret est donc considérablement élargie au bénéfice des Portésiens.
Datant du XVIIIème siècle, c’est aussi un élément important du patrimoine qui est préservé.

 

 

Convention d'Aménagement de Bourg : 2011 Acte 1


Les rues de la Bonneterie et du Mal Leclerc sécurisées

Un centre-bourg fonctionnel, sécurisé, beau et agréable à vivre : tel est l’objectif que la municipalité poursuit à travers la Convention d’Aménagement de Bourg (CAB) qui a été signée le 7 mai 2009 entre le Maire, Marie-France Théron, et le Conseil Général représenté par Hervé Gillé, Conseiller Général du canton de Podensac.
C’est un vaste chantier qui est en cours autour des écoles, les enfants étant au cœur du projet, de la naissance quasiment (crèche de la communauté de communes) à l’adolescence (terrain multisports). Il s’étalera sur plusieurs années.
L'aménagement du centre-bourg s’appuie sur le travail d’un cabinet d’architectes en collaboration étroite avec la municipalité : diagnostic préalable des points forts et faibles du centre-bourg, puis axes de travail et propositions concrètes pour métamorphoser un vaste espace public délimité par la Grand’Rue, les rues de la Liberté, de la Bonneterie et du Maréchal-Leclerc.
Les Rues de la Bonneterie et du Maréchal Leclerc métamorphosées
Les parents ont découvert le mardi 26 avril 2011, jour de rentrée, les nouveaux aménagements rue du Maréchal Leclerc et rue de la Bonneterie. Les travaux, à quelques détails près, étaient terminés.
Le point fort : une sécurité accrue avec la vitesse des véhicules cassée grâce au rond-point rue de la Bonneterie/rue de la Liberté, grâce aux plateaux surélevés, grâce au rétrécissement de la rue du Maréchal Leclerc.
Côté esthétique, la rue du Maréchal Leclerc a pris des couleurs avec le mobilier urbain, choisi par la commune, qui évoque joyeusement l'école. Le clin d'oeil est sympa et en même temps efficace : plus personne ne peut ignorer qu'on se trouve dans un secteur scolaire donc prudence et vitesse adaptée...

 

 

Une résidence seniors en 2011


Le concept innovant de "village" sécurisé

Le "Village Automnal" a été inauguré le 5 mars. Ce n'est pas un équipement municipal, l'initiative étant privée. Mais la commune s'est battue pendant de longues années pour offrir aux Portésiens âgés un hébergement adapté à leurs besoins.
Cette résidence seniors, située rue des Hilladeys, concrétise un concept innovant, celui de "village" sécurisé pour les seniors valides avec des appartements de plain-pied organisés en îlots autour de patios.
Cette résidence est un atout de plus pour Portets qui en outre bénéficie d'un pôle de professionnels de la santé particulièrement bien fourni et diversifié.
Renseignements :
06 30 88 39 39 (Village Automnal)
05 56 20 28 13 (agence C2B, 1 chemin d'Eyquem à La Brède)
site web

 

 

La gare montre l'exemple à la rentrée 2011


Un nouveau parking et une halte éco-durable en 2010/2011

L'ancien parking de la gare, derrière l'office de tourisme, et la vieille "gare" ne sont plus qu'un (mauvais) souvenir...
L'ancien parking ressemblait plutôt à un no-man’s land le long de la voie ferrée avec un vilain poste EDF et ses fils aériens. Les travaux ont tout changé : un beau trottoir mène à la gare. Le poste EDF a disparu, remplacé par une installation plus discrète, les lignes étant enfouies. Le mur qui longe la propriété viticole a été nettoyé et des plantations habillent agréablement. Un vrai parking attend 45 véhicules. Pins parasols, arbres de Judée et quelques rangs de vigne humanisent un espace propre, net et beau. C’est très réussi.
Avec le parking de La Forge de l’autre côté, c’est un ensemble refait à neuf qui accueille Portésiens et visiteurs dans un secteur qui est une vitrine du dynamisme de la commune : dynamisme culturel avec La Forge, touristique avec l’office de tourisme, économique avec l’hôtel des ventes.
Sans oublier la nouvelle "gare", cette halte écodurable qui est l'autre signe d’une commune à la pointe et remarquée par les institutions, en l'occurrence la Région.
Un prototype bien à l'image de Portets, commune à la pointe !
Il s'agit d'un prototype qui n'existe qu'à quelques exemplaires. Ces haltes éco-durable sont fabriquées avec des matériaux recyclables. Elles utilisent les énergies renouvelables. La halte de Portets est quasiment autonome de ce point de vue : des panneaux photovoltaïques en toiture fournissent le courant pour un éclairage basse tension géré par des détecteurs de présence. Les eaux de pluie sont récupérées pour l’arrosage des espaces verts et l’entretien des locaux.
Une construction intelligente
Des critères, qui n’ont rien à voir avec l’orientation des voies, ont présidé au positionnement de la halte : soleil et vents dominants. La paroi nord est en bois, un matériau isolant ; l’ouest est végétalisé mais avec des plantes à feuilles caduques, donc qui laissent entrer le soleil l’hiver. A l’est, une paroi vitrée s’ouvre sur le soleil matinal tandis qu’au sud un pare-soleil en bois protège de la chaleur.
Les dizaines de milliers de voyageurs qui sont passés en 2010 par la halte de Portets pour se rendre au travail et revenir (18 trains par jour en semaine) ont découvert le nouvel équipement à la rentrée de septembre 2011. Discret et élégant, en un mot très esthétique, il se compose d’un abri pour voyageurs et d’un parc à vélo. On peut voir, à travers les vitres, la vigne que la municipalité a fait planter. Normal dans la capitale des Graves.

 

 

Une patinoire pour Noël 2010, 2011, 2012...


Une animation populaire qui donne vie au centre-bourg

Vendredi 31 décembre 2010 à 18h, ils étaient 1936 à avoir glissé à quic mieux mieux depuis l'ouverture de la patinoire le dimanche 19 décembre. Dimanche 2 janvier 2101, dernier jour des vacances, on avait franchi le cap des 2000. A la fermeture de la patinoire en février, ce sont plus de 3500 patineurs qui étaient venus et revenus... Un joli succès qui s'est confirmé en décembre 2011 malgré une météo défavorable.
La patinoire est un équipement populaire, qui s’adresse à un large public, en particulier aux plus jeunes et aux ados. A l'époque de Noël, le centre-bourg revit !
La patinoire a remplacé le Marché de Noël, original en son temps, mais qui s'essoufflait, les Marchés se multipliant partout dès la fin novembre.
La Municipalité, encore une fois, innove...
D'où la volonté de changer, d'innover et de proposer une animation ouverte sur un public plus large. Les scolaires, et en premier lieu les enfants de Portets, profitent de cet équipement.
Le choix s'est porté sur une patinoire dite "écologique", c'est à dire ne consommant ni eau ni électricité. On ne glisse par sur de la glace mais sur des panneaux synthétiques qui contiennent des capsules de silicone et des microbilles sur lesquelles on pulvérise un liquide, le tout permettant une qualité de glisse proche de la glace. Si bien qu'un champion comme Candeloro s'en sert pour son académie de patinage.

 

 

La commune passe à la vidéoprotection fin 2010


Le résultat est très concluant

La première tranche du réseau de vidéoprotection a été inauguré vendredi 17 décembre. Quatre caméras venaient tout juste d’être installées : une caméra mobile au port, trois caméras fixes place de l'église.
L’Etat a joué un grand rôle dans le passage à l'acte vu le subventionnement attractif.
Justifiée et encadrée
L’accord de la commission départementale suivi de l’arrêté préfectoral autorisant l’installation de caméras signifient que la vidéoprotection répond bien à un besoin sur Portets et que le système mis en place satisfait aux obligations légales. Il faut rappeler qu'un réseau de vidéoprotection est étroitement encadré par la loi afin de garantir le respect de la vie privée.
Une première pour un bourg
Lors de l'inauguration, Michelle Cazanove, la Sous-Préfète a salué une municipalité dynamique. La vidéoprotection est le cheval de bataille du gouvernement, a-t-elle indiqué. Elle permet de sécuriser et de donner de la « matière » aux gendarmes. C’est en effet compliqué en milieu rural de quadriller un territoire avec les moyens modernes d’alerte dont dispose les délinquants. L’initiative de Portets constitue une première pour un bourg.
Le dispositif doit être renforcé avec l'installation d'autres caméras à Portets, notamment dans le secteur de la gare.

 

 

D'importants travaux au cimetière en 2010


De nouvelles concessions proposées

La grande nouveauté est l’aménagement, côté rue de Mongenan, d’un espace dédié aux Portésiens qui ont opté pour la crémation.
Un columbarium est disponible pour 18 familles avec un maximum de 72 urnes. Les urnes peuvent donc être réunies par famille et enterrées si on le souhaite. L’aménagement est évolutif pour faire face aux futures demandes.
A l’emplacement de l’ancien ossuaire, un espace cinéraire, pour la dispersion des cendres, a été installé. Il est recouvert par une couche de gros galets blancs dominés par une belle stèle du souvenir.
Au terme d’une procédure administrative de trois ans, des tombes ont été malheureusement déclarées abandonnées. La commune peut donc proposer de nouvelles concessions, 22 tombes ayant été réhabilitées et 9 nouveaux caveaux préimplantés.
Un nouvel ossuaire a été aménagé.

 

 

Les "Bidibulles" fonctionnement depuis 2009


Un multi accueil fonctionnel et confortable

Ce n'est pas une réalisation communale mais la municipalité a tout fait pour qu'il trouve sa place à Portets...
Construit par la communauté de communes, le multi accueil a ouvert ses portes le 4 janvier2009. Il concerne les tout-petits de 2,5 mois à la date anniversaire des 4 ans ! Le multi accueil n’est pas une structure où on dépose à l’improviste son enfant une demi-heure le temps d’aller faire une course.
Caroline Vomscheid, directrice de la structure, explique qu’il y a deux types d’accueil : l’accueil régulier de plus de 15h par semaine et l’accueil occasionnel de moins de 15h mais avec un temps minimum de 3h. L’accueil est contractualisé ou se fait sur réservation si c’est possible.
Le multi accueil s’appelle « Les Bidibulles », du nom d’un petit personnage en forme d’œuf dans un jeu des années 70. Le personnel est au service des enfants de 7h30 à 18h30.
Les locaux sont fonctionnels, clairs, très agréables. On retournerait volontiers en enfance
Une partie est réservée au relais assistantes maternelles (RAM). Le multi accueil dispose de son espace extérieur propre. L’espace bébés a lui aussi son espace extérieur propre : clôturé et avec en plus un sol souple. Il y a enfin l’espace des moyens-grands. A l’extérieur, une piste de vélo a été aménagée. Et une salle de créativité permettra à tout ce petit monde charmant de développer ses talents.

 

 

Une salle de spectacle en 2007


Donner un nouveau coeur à Portets avec La Forge

Le premier spectacle a été donné le 28 septembre 2007.
Depuis, le succès n'a cessé de se confirmer et la réputation de la salle de grandir, la programmation alliant qualité, diversité et accessibilité grâce à l'humour choisi comme fil conducteur.
Les renseignements pratiques et le programme culturel sont dans www.espacelaforge.fr, le nouveau site qui a été mis en ligne en mars 2008 et qui est accessible directement ou par "CULTURE/LA FORGE" ci-dessus.
A noter que l'espace culturel loue ses deux salles pour des événements professionnels ou familiaux. Le succès là aussi est au rendez-vous. Il faut dire que les tarifs sont attractifs par rapport à d'autres équipements.

 

 

Le boulodrome fait éclater son rouge en 2007


Un équipement de plus pour les sportifs au stade Mansenqual

Cet équipement unique a favorisé le développement de la pratique du "sport boule" ou boule lyonnaise initiée par le club portésien.
Il a permis d'accueillir d'importantes compétitions nationales et internationales.
Le fait d'être couvert permet également aux scolaires d'y venir régulièrement pour s'initier.

 

 
Conception & réalisation : www.inoxia.com